Accueil >Vie pratique >Articles >Le microbiote et les probiotiques au quotidien

Le microbiote et les probiotiques au quotidien

O

Les Probiotiques.info : Le microbiote joue-t-il un rôle dans l’obésité ?

Gérard Corthier : Le microbiote, depuis la nuit des temps, nous aide à digérer nos aliments. L’homme préhistorique, qui était en insuffisance alimentaire, a pu ainsi récupérer de l’énergie grâce à son microbiote. De nos jours, nous sommes plutôt en surconsommation alimentaire [NDLR : dans les civilisations occidentales en tout cas], ce qui a des effets néfastes : de façon certaine le microbiote joue un rôle dans l’obésité [NDLR : peut-être parce qu’il a été autrefois "habitué" à suppléer aux carences, donc il continue à le faire aujourd’hui malgré l’importance des apports]. Ce n’est pas le seul facteur, mais il y prend part.

Les Probiotiques.info : Les lactobacilles des yaourts favorisent-ils l’obésité?

Gérard Corthier : Des auteurs ont regardé des lactobacilles chez l’homme et ont déclaré que ces lactobacilles étaient responsables de l’obésité. C’est une erreur complète : les lactobacilles représentent 1 bactérie pour 10 000. C’est une telle minorité qu’elle n’a pas d’influence.

Les Probiotiques.info : Le yaourt est-il un produit probiotique ?

Philippe Langella : Le yaourt est un produit probiotique dont l’allégation de prévention de l’intolérance au lactose a été reconnue récemment par la législation européenne. Le yaourt est donc réellement un produit probiotique : lorsque vous mangez un yaourt, vous ingérez des bactéries probiotiques, vivantes, qui peuvent générer des effets bénéfiques sur l’hôte.

Les Probiotiques.info : Pourquoi les yaourts contiennent-ils des probiotiques ?

Philippe Langella :   A la base on a du lait, stérile, sans aucune bactérie. Ensuite l’industrie transforme le lait en produit fermenté en lui rajoutant des bactéries : une souche de Lactobacillus bulgaricus et une souche de Streptococcus thermophilus. Ces deux bactéries vont croître dans le lait et générer un caillé, qui s’appelle le yaourt.

Les Probiotiques.info : Quels sont les autres aliments contenant des probiotiques ?

Philippe Langella : En fait il y a des probiotiques dans tous les aliments fermentés : si vous fermentez votre lait avec des bactéries lactiques, vous allez obtenir de la crème, du beurre, du fromage, des yaourts. Vous pouvez fermenter du chou avec des bactéries lactiques, vous obtiendrez Viagra de la choucroute. Si vous fermentez du maïs vous obtiendrez de l’ensilage, qui est utilisé pour la nourriture du bétail. Si vous fermentez de la viande avec des bactéries lactiques, vous obtiendrez du saucisson. Le principe de la fermentation d’aliments par des bactéries lactiques peut donc s’appliquer à beaucoup de matières premières.

Les Probiotiques.info : Les probiotiques vendus en France ont-ils tous été correctement étudiés ?

Gérard Corthier : Dans le domaine des probiotiques je pense qu’il faut, pour montrer des effets, des études réalisées en double aveugle contre placebo [NDLR : ni l’organisateur de l’étude ni le sujet test ne connaissent la nature de la bactérie ingérée, probiotique ou placebo]. Dans le domaine du complément alimentaire, pratiquement personne n’a fait ces études. Dans le domaine des laits fermentés, quelques grands industriels, parce qu’ils en ont les moyens, les ont faites.

Les Probiotiques.info : Faut-il préférer les compléments ou les produits alimentaires ?

Gérard Corthier : Je conseillerai aux consommateurs d’être très prudents sur l’utilisation des compléments alimentaires, parce que les dossiers médicaux n’existent pas. De plus les allégations sont très fantaisistes, la législation actuelle ne permettant pas de réguler. Le complément alimentaire ne me paraît donc pas indispensable. Par contre prendre un lait fermenté, qui constitue déjà en lui-même un aliment contenant du lait, du calcium, est une voie plus intéressante, surtout s’il apporte un petit plus en matière de santé, que de consommer des compléments alimentaires qui ne nous nourrissent même pas.

Les Probiotiques.info : Faut-il mélanger alicaments et alimentation "de tous les jours" ?

Gérard Corthier : A force de vouloir tellement être efficace, de vouloir faire bien les choses, on oublie que manger c’est un plaisir : manger du camembert, du chocolat cela doit d’abord être satisfaisant. C’est bien d’avoir des aliments qui nous soignent, ou préviennent des maladies, mais il ne faut jamais oublier que les aliments doivent être agréables. Mangez du fromage par plaisir, et mangez des probiotiques ou des produits plus spécialisés pour obtenir un petit plus santé, mais ne confondez pas tout.