Accueil >Les probiotiques >Généralités >Comment agissent les probiotiques ?

Comment agissent les probiotiques ?

Comment agissent les probiotiques ?

Un renforcement de la flore intestinale

Les probiotiques agissent en renforçant notre flore intestinale, également appelée microbiote. Composé de milliards de bactéries, le microbiote est fragile et peut être déséquilibré par différents facteurs : stress, alimentation, antibiotiques, maladies…

Les bactéries bifides, ou bifidobactéries (bifidus), sont présentes à l’état naturel dans notre intestin. Elles représentent d’ailleurs la majeure partie du microbiote. L’apport supplémentaire de bifidobactéries –par la consommation d’aliments fermentés, éventuellement enrichis en probiotiques, ou par la prise de compléments alimentaires- renforce ainsi notre population microbienne "bifide", empêchant le développement d’autres bactéries potentiellement "ennemies".

L’apport de certains probiotiques, bactéries ou levures, renforce non seulement le microbiote, mais peut également prévenir d’éventuels déséquilibres. La digestion est donc améliorée, en particulier chez les personnes souffrant de ballonnements ou de constipation ou inversement de diarrhée. Les bifidobactéries et lactobacilles sont deux des principaux probiotiques permettant de rétablir l’équilibre due la flore intestinale.

Stimulation et maintien de nos défenses naturelles

Notre microbiote joue un rôle essentiel dans la protection de l’organisme contre l’entrée de virus, bactéries pathogènes et autres parasites susceptibles de déclencher une infection, aiguë ou chronique. En effet, les bactéries du microbiote empêchent ces agents pathogènes de se fixer sur la muqueuse intestinale et donc de pénétrer dans la circulation sanguine. C’est ce qu’on appelle "l’effet barrière".

Les bactéries probiotiques présentes dans l’intestin et apportées via une supplémentation permettent justement de renforcer cette barrière intestinale anti-infections, en activant la production du mucus et en stimulant les sécrétions antibactériennes de certaines cellules Pokies de l’intestin.

Par ailleurs le tube digestif abrite près de 70 % des cellules du système immunitaire, qui vivent donc en symbiose avec les bactéries de notre microbiote. En rétablissant l’équilibre de ce dernier les bactéries probiotiques pourraient ainsi favoriser la réactivité et l’efficacité de nos défenses immunitaires, en particulier lorsque celles-ci sont affaiblies.

Enfin, les probiotiques modulent également la réponse de notre système immunitaire. Par exemple, ils tempèrent les réactions immunitaires excessives dans les cas d’allergie ou d’inflammation aiguë ou chronique de l’intestin.

Globalement, en renforçant et en rétablissant notre microbiote, les probiotiques améliorent donc directement ou indirectement les fonctions dans lesquels ils sont impliqués : digestion et immunité. En cas de trouble digestif, les probiotiques ont des effets bénéfiques démontrés scientifiquement, par exemple pour rétablir un transit normal, diminuer les ballonnements ou les douleurs abdominales. Les probiotiques jouent également un rôle dans la stimulation et le renfort de nos défenses naturelles, ce qui pourrait permettre de mieux lutter contre les infections, les allergies et les maladies inflammatoires chroniques.

De multiples recherches sont en cours pour préciser les éventuels effets bénéfiques de l’apport en probiotiques, en cas de pathologies mais également chez le sujet sain. Les années à venir permettront probablement de préciser l’apport de telle ou telle souche bactériennes à la santé. En attendant, les bénéfices sont déjà avérés dans certaines conditions pathologiques (voir notre article : "Les intérêts santé démontrés des probiotiques").

Source :
"Nous avons tous besoin de probiotiques et de prébiotiques", Danièle Festy, Editions Leduc.s, 2009, 15,90 €.