Accueil >La recherche >Les derniers articles >Allergies et probiotiques : o

Allergies et probiotiques : o

Allergies et probiotiques : où en est-on ?

Le déséquilibre du microbiote des tout-petits, possible explication de l’augmentation des allergies

Devant l'augmentation et la fréquence des allergies, le manque d'exposition en bas âge aux agents microbiens, en raison d’une hygiène plus stricte, est souvent évoqué. La composition de la flore intestinale, également appelée microbiote, en serait perturbée, l’enfant n’ayant pas acquis suffisamment d’espèces bactériennes protectrices. Ce changement de colonisation initiale bactérienne influerait sur la régulation du système immunitaire et pourrait donc être impliqué dans la survenue d’allergies.

Afin d’étayer cette hypothèse, des chercheurs suédois ont récemment comparé la flore intestinale, également appelée microbiote, de 58&nbspnouveau-nés de parents allergiques et non allergiques1. Résultat, les enfants nés de parents non allergiques avaient davantage de lactobacilles (casei, paracasei et rhamnosus) et de bifidobactéries bifidum. Des résultats qui confirment de précédentes études. 5 ans plus tard, les enfants qui présentaient un microbiote pauvre en lactobacilles et B. bifidum sont davantage devenus allergiques que les autres.

Des probiotiques pour prévenir les allergies ?

Devant de tels résultats, il est logique d’avoir pensé que l’administration de certains probiotiques (bactéries bénéfiques ayant fait leurs preuves dans des études scientifiques) pourrait alors renforcer l’immunité et prévenir ainsi les phénomènes allergiques.

Il a donc été tenté, par exemple, de donner à la maman en fin de grossesse soit des probiotiques Lactobacillus rhamnosus GG, soit des Bifidobacterium animalis lactis HN019, soit un placebo. Elles ont continué à les prendre durant les premiers mois, alors qu’elles allaitaient. En parallèle leurs enfants ont reçu les mêmes probiotiques qu’elles pendant 2 ans. Les tests ont ensuite montré que les enfants qui avaient eu une mère sous Lactobacillus rhamnosus GG et qui avaient pris la même souche pendant 2 ans avaient moins d’eczéma que les autres2. Par contre l’atopie (la susceptibilité allergique) n’était pas diminuée.

De même, les travaux de la finlandaise Erika Isolauri ont montré une diminution des cas d’eczéma atopique chez les enfants dont la mère a pris une combinaison de bactéries lactiques au cours de la grossesse3.
Ces travaux, ainsi que d’autres, sont donc prometteurs. Cependant les résultats des différentes études sont relativement contradictoires, varient en fonction des populations étudiées. De nouveaux travaux seront donc nécessaires pour préciser s’il faut prendre des probiotiques pendant la grossesse, à la naissance, pendant combien de temps, quelle souche, etc.

Des probiotiques pour soigner l’eczéma?

Les conclusions des études concernant l’impact des probiotiques sur l’eczéma déjà installé sont également contradictoires. Alors qu’en 2008, une méta-analyse de 10 études cliniques évoquait un léger effet dans le traitement de l’eczéma atopique chez les enfants, en particulier dans le cas d’atteintes modérées à grave4, un rapport de 2009 conclut que les probiotiques ne peuvent pas être recommandés pour traiter l’eczéma, l’hétérogénité des Online Blackjack études à ce sujet étant citée5. Pourtant les auteurs n’excluent pas l’efficacité de certaines souches de probiotiques… qui restent à découvrir.

Atténuer la rhinite allergique ?

Les probiotiques, en régulant le système immunitaire, pourraient atténuer l’intensité de la rhinite allergique, en particulier chez les enfants6,7. Une étude taïwanaise de 2004 a ainsi confirmé qu’une administration de lait fermenté contenant des probiotiques Lactobacillus paracasei-33 (LP-33), pendant 30&nbspjours, pouvait améliorer la qualité de vie des enfants souffrant de rhinite allergique et pourrait servir d’alternative aux traitements usuels8.

En conclusion, si des études soulignent l’intérêt possible de certaines souches de probiotiques pour la prévention ou le traitement de manifestations allergiques, il est trop tôt pour recommander telle ou telle souche, les études n’étant pas suffisantes ou se contredisant. D’ailleurs il n’existe pour le moment aucune indication officielle quant à la consommation de bactéries lactiques en cas d’allergie.

Néanmoins les analyses effectuées depuis une dizaine d’années montrent que la composition de la flore influe sur le développement des allergies et plusieurs travaux laissent espérer l’identification prochaine de probiotiques réellement et durablement utiles pour ces pathologies qui affectent de plus en plus de patients.

Sources :
1. "Early Colonization with a Group of Lactobacilli Decreases the Risk for Allergy at Five Years of Age Despite Allergic Heredity", Johansson MA et coll., PLoS One. 2011; 6(8): e23031, étude accessible en ligne
2. "A differential effect of 2 probiotics in the prevention of eczema and atopy: a double-blind, randomized, placebo-controlled trial", Wickens K et coll., J Allergy Clin Immunol. 2008 Oct;122(4):788-94. Epub 2008 Aug 31., résumé accessible en ligne
3. "Probiotics in primary prevention of atopic disease: a randomised placebo-controlled trial", Kalliomäki M , Salminen S , Arvilommi H et coll., Lancet 2001 ; 357 : 1076 – 9, résumé accessible en ligne
4. "Efficacy of probiotics in the treatment of pediatric atopic dermatitis: a meta-analysis of randomized controlled trials", Michail SK, Stolfi A et coll., Ann Allergy Asthma Immunol. 2008 Nov;101(5):508-16., résumé accessible en ligne
5. "Probiotics for the treatment of eczema: a systematic review". Boyle RJ, Bath-Hextall FJ et coll. Clin Exp Allergy. 2009 Aug;39(8):1117-27. Epub 2009 Jul 1. Review, résumé accessible en ligne
6. "Specific probiotics alleviate allergic rhinitis during the birch pollen season", Ouwehand AC, Nermes M, et al. World J Gastroenterol. 2009 Jul 14;15(26):3261-8, étude accessible en ligne
7. "Oral delivery of Lactobacillus casei Shirota modifies allergen-induced immune responses in allergic rhinitis". Ivory K, Chambers SJ, et al. Clin Exp Allergy. 2008 Aug;38(8):1282-9. Epub 2008 May 28, résumé accessible en ligne
8. "Treatment of perennial allergic rhinitis with lactic acid bacteria", Wang MF, Lin HC, et al., Pediatr Allergy Immunol. 2004 Apr;15(2):152-8, résumé accessible en ligne
Interview
La recherche actuelle sur le microbiote et les probiotiques
Les Probiotiques.info : Comment étudie-t-on aujourd’hui les bactéries du microbiote ? Gérard ...