Accueil >La flore intestinale >Articles >Les fonctions de la flore intestinale

Les fonctions de la flore intestinale

Les fonctions de la flore intestinale

Une aide précieuse à la digestion

Les 100 000 milliards de bactéries qui forment notre flore intestinale, également appelée microbiote, assurent de nombreuses fonctions de digestion. Ainsi, par la production de certaines enzymes elles contribuent à la dégradation de composés que notre organisme ne pourrait assimiler sans leur aide. Elles participent également à la dégradation de déchets dont l’accumulation finirait à la longue par être toxique.

Certaines de ces bactéries sont aussi capables de dégrader une partie du cholestérol et de le transformer en une molécule non assimilable par l’intestin. D’autres bactéries permettent d’améliorer la digestibilité du lait. Enfin, notons également que les bactéries intestinales facilitent l’assimilation des vitamines et des minéraux. Elles sont même indispensables à la synthèse de certaines vitamines, comme les vitamines B et K.

Des études ont confirmé l’importance de cette communauté bactérienne intestinale en comparant des animaux ne possédant pas de flore avec des animaux en possédant. Ainsi, les chercheurs ont remarqué que les animaux n’ayant pas de microbiote présentaient un intestin moins bien vascularisé, des activités enzymatiques digestives moindres et une utilisation des ressources énergétiques moins efficace1.

Un soutien important au système immunitaire

Afin d’assurer l’apport énergétique indispensable au bon fonctionnement de notre organisme, l’intestin doit laisser entrer les "bonnes substances" (nutriments, vitamines…), tout en empêchant les bactéries pathogènes, virus et autres substances toxiques de pénétrer. Afin de trier le "bon" du "mauvais", un système immunitaire très performant smoke anywhere electronic cigarette s’y est donc développé.

Ainsi, près de 70 % des cellules immunitaires de l’organisme sont concentrées à l’intérieur ou autour du tube digestif ! Ces cellules vivent en symbiose avec le microbiote, elles y sont intimement liées. Le microbiote flore aide en effet au développement et à la maturation de nos défenses naturelles, en plus de jouer un rôle de barrière contre la colonisation de microorganismes pathogènes.

Des recherches ont d’ailleurs montré qu’il existait des différences notables entre la flore des patients obèses ou atteints de maladies intestinales et les sujets "sains". Une observation qui laisse penser que des déséquilibres de la flore digestive pourraient contribuer au développement de certaines maladies2. Chez l’animal, une étude a montré en outre que l’absence de flore augmente la susceptibilité aux infections1.

En conclusion, le microbiote n’est pas seulement indispensable pour la digestion : il joue aussi un rôle primordial dans le maintien et la stimulation du système immunitaire. Lorsque le microbiote est déséquilibré, cela fragilise notre système digestif et nos défenses naturelles. La flore intestinale est donc essentielle au maintien de notre santé.

Sources :
1. Shanahan F. "The host-microbe interface within the gut". Best  Pract. Res. Clin.  Gastroenterol., 2002, 16, 915-931, résumé accessible en ligne
2. "La flore intestinale permet de différencier les individus", INRA - CEA - CNRS - Université d'Evry-Val d'Essonne – MetaHIT, avril 2011, communiqué accessible en ligne