Glossaire sur les probiotiques et la flore intestinale

A
Antibiotique
Ces médicaments sont destinés à éliminer de l’organisme des bactéries pathogènes. Mais ils peuvent aussi détruire une partie des "bonnes bactéries" constituant la flore intestinale, et ainsi entraîner des troubles digestifs (diarrhée notamment). Lorsqu’on prend ce type de traitement, il est conseillé de consommer des probiotiques (aliments en contenant naturellement, comme les yaourts, et/ou supplémentation) pour prévenir l’apparition de ces troubles.
Axénique
Un organisme axénique est dépourvu de flore intestinale. On parle ainsi de "souris axénique". Chez les animaux de laboratoire, l’absence de flore intestinale se traduit par une vascularisation plus faible de l’intestin, des activités enzymatiques digestives réduites, une susceptibilité aux infections majorée.
B
Bifidobactérie
Ce genre de bactéries se trouve dans l’intestin humain. Les espèces sont nombreuses : bifidobactérium (ou bifidus) animalis, breve, lactis, longum… Certaines bifidobactéries, qui ont des effets positifs démontrés scientifiquement sur le transit intestinal, peuvent être qualifiées de probiotiques.
F
Ferment lactique
Ce sont les micro-organismes employés pour fabriquer les laits fermentés. Ils induisent la transformation d’une partie du lactose du lait (sucre spécifique du lait) en acide lactique. Tous les ferments lactiques ne sont pas des probiotiques.
Fermentation intestinale
La flore intestinale, également appelée microbiote, fermente (digère) les résidus d’aliments et autres composés présents dans le côlon (certaines fibres par exemple), grâce à ses propres enzymes. La fermentation intestinale influencent le transit intestinal.
Flore intestinale
Voir : Microbiote
L
Lactobacille
Le lactobacille, ou lactobacillus, fait partie des bactéries lactiques. Le lactobacillus bulgaricus est le lactobacillus de référence du yaourt. D’autres espèces -casei, plantarum, rhamnosus, etc.-, pour certaines présentes dans des laits fermentés, sont aussi des probiotiques. Selon les cas, ils aident à prévenir les allergies ou à corriger certains désordres digestifs.
M
Maladie de Crohn
Cette maladie se caractérise par une inflammation chronique de la muqueuse intestinale, évoluant par poussées. Cette inflammation pourrait être liées à une réponse anormale du système immunitaire face à certains composants de la flore intestinale. Des études sont en cours sur l’intérêt de certains probiotiques dans le traitement de ces maladies.
Microbiote
C’est l’autre nom de la flore intestinale. Il s’agit donc de l’ensemble des micro-organismes qui se trouvent dans le tube digestif humain, essentiellement au niveau du côlon, ou gros intestin. Il contient environ 100 000 milliards de bactéries, d’au moins 1000 espèces différentes. La colonisation du tube digestif commence dès la naissance. Même si deux grands groupes bactériens, les Firmicutes et les Bacteroidetes, sont communs à tous, chaque individu possède un microbiote spécifique. Le microbiote contribue notamment aux défenses immunitaires et au transit intestinal.
P
Prébiotique
Substance fermentescible qui possède un effet bénéfique sur la flore intestinale. Il s’agit de certains glucides (fructo-oligo-saccharides…), ou de certaines fibres (inuline,…), qui représentent une source d’énergie pour le microbiote. Les prébiotiques peuvent être des constituants naturels de certains aliments ou additionnés à certains produits.
Probiotique
Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, "un probiotique est un micro-organisme, qui lorsqu’il est administré vivant et en quantité adéquate, exerce un effet bénéfique sur la santé". Les probiotiques sont souvent des ferments lactiques. Pour être efficaces, ils doivent parvenir vivants au niveau du côlon.
R
Rectocolite hémorragique
Cette maladie se caractérise par la survenue de poussées inflammatoires de la muqueuse du côlon. Comme la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique évolue par poussées. Cette inflammation pourrait être liée à une réponse anormale du système immunitaire face à certains composants de la flore intestinale. Des études sont en cours sur l’intérêt de certains probiotiques dans le traitement de ces maladies.
S
Souche
Les bactéries sont classées en grandes familles appelées genres, comme les bifidobactéries et les lactobacilles. Chaque genre comprend plusieurs espèces, par exemple, lactobacillus bulgaricus et lactobacillus rhamnosus. Pour chaque espèce, il existe différentes souches caractérisées par un nom de code ou une marque. Deux souches de la même espèce n’ont pas forcément les mêmes effets, bénéfiques ou non. Toute nouvelle souche doit faire l’objet d’études pour être qualifiée de probiotique.
Symbiotique
Association de probiotiques et de prébiotiques. Certains laits fermentés peuvent être qualifiés de symbiotiques car ils contiennent des ferments lactiques probiotiques et des oligosaccharides prébiotiques formés lors de la fermentation lactique. Des formules de laits infantiles symbiotiques sont d’ailleurs actuellement à l’étude. Des symbiotiques sont également commercialisés sous forme de compléments alimentaires.
Y
Yaourt
Le yaourt est un lait fermenté élaboré avec deux micro-organismes spécifiques : lactobacillus bulgaricus et streptococcus thermophilus, encore vivants dans le produit fini. Ces ferments, qui permettent de digérer le lactose (sucre du lait), comptent parmi les probiotiques. Le yaourt peut être consommé par les personnes intolérantes au lactose. Il est recommandé par l’OMS en cas de diarrhée.